© Louise Bonneau 2017

Qui suis-je :

Tarifs sujets à changement

Dans le domaine depuis plus de 13 ans.

La folie, c'est se comporter de la même manière et s'attendre à un résultat différent. Albert Einstein
Q uelques    années    plus    tard    et   malgré    plusieurs    belles    transactions    complétées,    la motivation   fluctue,   ce   n’est   pas   facile   d’être   courtier immobilier ,    il   y   a   beaucoup   de   travail,   de   temps   à   y mettre et la compétition est bien présente! À ce moment, j’aurais aimé avoir un coach, un mentor, quelqu’un avec qui échanger, valider mes idées, sans jugement ou d’avoir peur de me faire copier mon idée, me faire motiver.  Il y avait bien mon directeur, mais je ne pouvais pas non plus l’accaparer constamment. Alors j’ai quitté le monde des travailleurs autonomes pour aller travailler à l’OACIQ comme agent d’information et ensuite formatrice, je restais ainsi dans l’immobilier. Info-OACIQ a été pour moi la meilleure école pour apprendre et approfondir mes connaissances en immobilier, poste très intéressant j’y suis resté 10 ans. Mais j’ai réalisé durant mon travail qu’il y a un manque sur le terrain, soit un coach, un allié pour le courtier, le travailleur autonome. Aujourd'hui, je suis formatrice et j'offre du coaching individuel, pour tout courtier immobilier ayant ce besoin. Parce que je connais la réalité des courtiers et que je sais qu’être accompagné peut faire une différence. Ma   mission,   aider   les   courtiers   en   partageant   le   bagage   de   connaissances   et   d’informations   cumulées   aux   fils   des années. Mon    approche    est    basée    sur    l’écoute,    le    respect    de    l’autre,    l’utilisation    du    brainstorming,    le    tout    dans    la discrétion. Je   me   distingue   par   mon   empathie   naturelle   et   mon   désir   d’aider   à   trouver   votre   mode   de   motivation,   selon VOTRE réalité !  
Des valeurs mobilières à l’immobilier De la Bourse de Montréal à la Caisse de dépôt et placement du Québec. Pour finalement réaliser un rêve, être à mon compte, devenir «agent immobilier» comme on disait à ce moment-là. J’y suis arrivée, j’ai eu mon permis et j’ai joint la cie Remax.

(514) 235-1650

Louise Bonneau Coach

(514) 235-1650

Dans le domaine depuis plus de 13 ans.

Qui suis-je :

Quelques années plus tard et malgré plusieurs belles transactions complétés, la motivation fluctue, ce n’est pas facile d’être courtier immobilier, il y a beaucoup de travail, de temps à y mettre et la compétition est bien présente! À ce moment, j’aurais aimé avoir un coach, un mentor, quelqu’un avec qui échanger, valider mes idées sans jugement ou d’avoir peur de me faire copier mon idée, me faire motiver.  Il y avait bien mon directeur, mais je ne pouvais pas non plus l’accaparer constamment. Alors j’ai quitté le monde des travailleurs autonomes pour aller travailler à l’OACIQ  comme agent d’information et ensuite formatrice, je restais ainsi dans l’immobilier. Info-OACIQ a été pour moi la meilleure école pour apprendre et approfondir mes connaissances en immobilier, poste très intéressant j’y suis resté 10 ans. Mais j’ai réalisé durant mon travail qu’il y a un manque sur le terrain, soit un  coach, un allié pour le courtier, le travailleur autonome. Aujourd'hui, je suis formatrice et j'offre du coaching individuel, pour tout courtier immobilier ayant ce besoin. Parce que je connais la réalité des courtiers et que je sais qu’être accompagné peut faire une différence. Ma   mission,   aider   les   courtiers   en   partageant   le   bagage   de   connaissances et d’informations cumulés aux fils des années. Mon   approche   est   basée   sur   l’écoute,   le   respect   de   l’autre,   l’utilisation du brainstorming, le tout dans la discrétion, Je   me   distingue   par   mon   empathie   naturelle   et   mon   désir   d’aider   à trouver votre mode de motivation, selon   VOTRE réalité.
La folie, c'est se comporter de la même manière et s'attendre à un résultat différent. Albert Einstein
Louise Bonneau Coach
Des valeurs mobilières à l’immobilier De la Bourse de Montréal à la Caisse de dépôt et placement du Québec. Pour finalement réaliser un rêve, être à mon compte, devenir «agent immobilier» comme on disait à ce moment-là. J’y suis arrivée, j’ai eu mon permis et j’ai joint la cie Remax.
© Louise Bonneau 2017
Tarifs sujets à changement